Page - 2 juin

Publié le par Marie et Arnaud

WAAAAAOOOUUUUHHHH. Je crois qu'il n'y a que ça à dire pour résumer ce que nous avons vu aujourd'hui.
Départ pour Antelope Canyon vers 10h. Après s'être un peu trompé de route nous avons trouvé l'entrée de Upper Antelope Canyon. Les indiens qui tiennent le truc (puisque c'est un territoire Navajo) font payer 6$ par personne pour l'accès puis 25$ par personne pour visiter avec eux (sachant qu'aucun véhicule, à part les leurs n'est autorisé à pénétrer sur le site ça relève un peu de l'extorsion). Aprés 3/4 d'heure d'attente sous un abri mais avec une chaleur terrible, et sans vent, nous montons enfin dans leur pickup surélevé et transformé pour transporter les hordes de touristes. Ça secoue, ça décoiffe, ça remue, c'est rigolo mais ces 4x4 restent de vrais tape-cul!
L'intérêt de l'attente était de pouvoir être présents pour le départ de 11h. en effet, ce canyon est le plus beau quand le soleil y entre en position verticale. Et les efforts se justifient une fois à l'intérieur. C'est superbe ! le soleil teinte d'orangé la roche dans cet étroit canyon, c'est absolument magnifique. En plus il y fait frais.

Un retour cahotant jusqu'au parking et nous récupérons notre voiture pour aller de l'autre côté, vers le Lower Antelope Canyon. Nous repayons 20$ par personne ! Ce canyon est la suite du premier, mais là l'heure de visite importe moins, il est beau tout le temps, mais surtout il est plus sportif, donc moins fréquenté. Nous descendons et nous grimpons dans ces étroits couloirs pour faire des photos surréalistes et de toute beauté (à voir sur l'album Picasa, nous consulter pour l'adresse
). Nous profitons d'un petit repas bien mérité après cette chaleur écrasante pour les admirer.

Notre avion pour le vol du soir est prévu à 18h30. Puisque nous finissons de déjeuner à 15h nous profitons de notre temps libre pour découvrir Glen Canyon Dam, qui est le barrage à l'origine de la création du Lac Powell. le barrage régule le flot du Colorado et alimente en électricité les petites villes des environs. La visite guidée par un Ranger est très sympa et le site assez spectaculaire. Pour ne pas laisser les tuyaux régulant les flots à l'air libre, ils ont été recouverts de terre. Lors de la visite d'un président dans les années 60 (le barrage a été commencé en 1957) son épouse a constaté que ce n'était pas très esthétique, et que ce serait mieux avec des fleurs ! Des fleurs ont donc été plantées mais n'ont pas tenu, du coup il y a de l'herbe, d'après notre guide "l'herbe la plus verte d'Arizona... la seule herbe en Arizona!".

Détail pratique nous avons ensuite fait la fantastique découverte d'une laverie américaine. Nous n'avions pas assez de linge (surtout de sous vêtements) pour les 15 jours alors nous avons fait cette expérience. Rigolo, mais l'on s'est vite rendu compte que ça ne respirait pas l'opulence. Tout comme notre Motel d'ailleurs, le motel de Bob, pris la veille au soir. Notre chambre est en fait celle qu'il occupe l'hiver et il nous a dit "y avoir laissé quelques affaires, 2 ou 3 petites choses". Bon en fait il y en avait au large, le ménage n'était pas sa spécialité mais c'était vraiment "l'Amérique profonde" telle que la décrivait le Routard. Au moins, ce n'était pas cher.


Et enfin le grand moment est arrivé: le survol du Lac Powell et de Monument Valley. Un pilote sympa, un petit avion qui secoue (on a fait de notre mieux pour le film et les photos) et c'est parti pour 1h15 de survol de sites majestueux, indescriptibles et grandioses. Le choix de l'heure nous a permis de voir le soleil se coucher et d'accentuer la couleur rouge des roches. Merveilleux. Merci Pépé et Mémé.

Publié dans Les voyages et balades

Commenter cet article